Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 17:05

Les Vendredi du Vin : Chaque dernier vendredi du mois, la blogosphère du vin se lâche sur un sujet choisi par un des participants. Cette fois les bicéphales buveurs ont choisis le sujet sulfureux : Le vin et le sexe.

 

Si selon la fameuse loi Evin, le vin et le sexe ne font pas bon ménage, il arrive qu'il en soit tout autrement. Outres certaines études très scientifiques sur le sujet, il est facile de trouver d'éloquents exemples, et les clins d'œil érotiques ne manquent pas sur les belles étiquettes de nos vignerons.

 

A l'image de quelques vignerons malicieux tel que Seppi Landmann en Alsace ou Gérard Descrambes dans le bordelais, qui n'a pas hésité à solliciter tous ses copains Charlie Hebdo pour lui croquer des étiquettes aussi impudiques qu'humoristiques.

 

im5g.jpg   landmann.jpg  im12g.jpg  im17g.jpg  im25g.jpg    im6g.jpg

 

 

L'illustre Mouton, lui aussi s'est laissé approcher par une touche d'érotisme pour le difficile millésime 1993, où l'adolescente nue de Balthus aurait put choquer la prude Amérique. La bouteille s'est alors vu dénudée de son œuvre d'art pour ce millésime.

 

 

 

mouton-1993-usa.jpg        chateau_mouton_rothschild_1993.jpg

 

 

Si il est un breuvage plus érotique encore que les autres, c'est sans doute celui qui nous fait papillonner la langue autour de ses bulles espiègles, le dénommé Champagne. Ce pétillant qui frise l'insolence éveille parfaitement tous les sens. Ne raconte-t-on pas, d'ailleurs, que la fameuse coupe aurait été moulée sur le sein parfait de la Marquise de Pompadour, favorite de Louis XV.

 

 ivoire-et-eben.jpg

 

 

 

Comme la fusion du chaud et du froid , ce Champagne envoutant tiens ses promesses. Outre sa belle parure dorée, ses bulles dansent et s'emmêlent tendrement. Son nez délicat et agréable ne s'impose que subtilement, et invite la bouche à s'en approcher. La caresse qu'il procure alors, suave et sensuelle prolonge l'étreinte et laisse une belle empreinte.

 

Parfait entrée en matière : Ivoire et Ébène 2003 de chez Aubry

(Meunier / Chardonnay, 50/50 vinifié en barrique)

Repost 0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 18:20

On avait déja osé dire que le vin pourrait avoir des vertus pour la santé, lorsqu'il est consommé avec raison, pourrait-on décement affirmer qu'il puisse aussi être médecin de l'amour!?

 

Si parfois, comme le mois dernier, il est celui des copains, par moment, il peut aussi devenir un Chasse-Spleen, et même plus encore, se transformer en Amour, parfois en Saint-Amour. Point commun : les sentiments, le vin, voilà bien un breuvage qui ne laisse personne indifférent, et qui permet sans doute d'apporter un "je ne sais quoi" à ces moments que l'on partage!

 

Et bien voici ce vin de l'amour, partagé avec grand plaisir :

 

Bel-Amant.jpg

 

Fitou "Le Bel Amant" 2008 Domaine du Champs des Soeurs :

 

Message (pas si) subliminal envoyé à la belle, espérant que le transfert soit immédiat, et que celui qui propose la  dégustation du "bel amant" puisse être considéré comme tel par anticipation! Sa robe sombre et violacée, inspire directement une certaine intensité. Le nez, après une bonne aération (le Carignan est bien là!) devient assez charmeur, la note dominante est le pruneau, puis la muscade, la cannelle, et un léger grillé. En bouche, il ne traillis pas son origine, c'est ample et généreux, mais il fait le dos rond pour apporter une sensation de velours carressante et les tanins sont assez fondus. Les épices qui reviennent en finale, et l'ensemble est élégant, il n'est aucunement pesant bien qu'il soit riche.

Ne pas hésiter à lui associer quelques épices comme ce fût le cas, après tout, épices et amour font bon ménage.

 

 

 

 

Fitou "Bel Amant" :

 

40 % carignan noir

35 % grenache noir

25 % mourvèdre

Vendange manuelle - tri à la parcelle

Vinification traditionnelle - vendange éraflée

cuvaison trois semaines

Elevage en cuve 18 mois

Repost 0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 16:51

Sympathique cette thématique des vins de copains, l'arrivée du printemps, qui a certes un peu de mal à s'imposer cette année, nous donne envie de trainer sur les terrasses jusqu'à pas d'heure, bien entouré de quelques bon vieux copains et de quelques bons vins, faciles, gourmands, gouleyant, qui nous donnent envie de causer!

 

 

 

temps-des-gitans.jpgPour cette thématique j'ai choisi le Temps des Gitans : temps-gitans-etiquette.jpg

 

Il est de ces vins qui retient directement votre attention, comme quelqu'un qui fait le pitre pour amuser la galerie, comme un air de guitare manouche qui vous chatouille les oreilles...

 

Le Vignoble du « Mas de Janiny » cultivé en bio, est situé au centre d’un paysage collinaire de la haute vallée de l’Hérault, entre 130 et 180 mètres d’altitude, totalement isolé au beau milieu des garrigues, à 3 km au Sud-est du village de St Bauzille de la Sylve.

 

Le Temps des Gitans 2009 est un rouge sudiste à l'équilibre bien frais.  Il s'agit d'un Carignan issu d'une macération carbonique, d'où un fruité intense, très fruit rouge, griotte, confiture de mûre, avec une belle fraicheur, et des tanins si légers qu'on les oublis aussi tôt. La bouche est tout de même bien charnue, c'est un bon jus, on croque le fruit mûre, et c'est encore meilleurs servie bien frais. Avec son côté désaltérant, Il a un petit goût de reviens-y comme apprécient les copains qui ne sont jamais loin lorsqu'on commence à souffler sur les braises du barbecue.

 

Certains dirons, c'est pas du vin, c'est un jus de raisin, et bien il y a un temps pour tout, un temps pour le sérieux, un temps pour le gastronomique, et un temps pour rigoler, et en ce moment, c'est ce qu'on aime avec les copains, le Temps des Gitans!

Repost 0
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 11:25

Les Vendredis du Vin est un concept original auquel je n'avais pas participé jusqu'à maintenant, et pour cause, je ne l'ai découvert que récemment! L'idée est de proposer, le dernier vendredi du mois, un commentaire de dégustation sur un vin dégusté selon un thème choisi.

 

Chaque bloggueur ou amateur de vin peut faire partager sa dégustation sur le site  http://vendredis.wordpress.com/ ou le groupe Facebook. C'est interactif, dans l'air du temps, et permet d'obtenir des avis et des visions du vin variés.

 

Ce vendredi les dégustateurs ce sont concentrés sur "Les Demis-Secs"

 

Chacun s'étant attaché à suivre son ressenti plutôt que de suivre la législation interprétant demi-sec comme un vin possedant entre 4 et 12g/litre de sucre résiduel. J'ai donc choisi de proposer une originalité d'un vigneron dont j'ai déja largement parlé sur ce blog : Daniel Mondon.

 

 

Le Jaja à Gégé 2008

 

jaja-gege.jpg

 

La bouteille pyramidale est déja une curiosité en soi, haute et élancée, elle contient 50cl de ce curieux breuvage. La robe acajou / ambrée, translucide semble accrocher le verre. Le nez, qui ocille entre les fleurs séchées, les raisins de corinthe, un léger fumé et la paille séchée. La bouche est caractérisée par une acidité relevée mais agréable, un moelleux juste caressant, et une légère structure tannique qui donne de l'énergie à la fin de bouche, c'est une finale assez nette. Les notes de paille sèche reviennent et le sucre lui, semble déja dissipé.

 

 

Encore un bel OVNI du Forez, une mondeuse (+ quelques hybrides) vendangée tardivement, issu d'une macération assez courte, qui présente un équilibre en sucre autour de 30g. C'est une gourmandise qui étonne et fait tendre le verre pour une seconde tournée!

Repost 0

Présentation

  • : Oenosphère
  • Oenosphère
  • : Blog d'un caviste itinérant, amoureux de la vigne, du vin et des gens qui le font. Découvrez les photos des visites et des rencontres autour du vin...
  • Contact