Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 11:11

malte-20carte.gif

 

 

 

Des eaux turquoises et un patrimoine chargé d'histoire, Malte est une destination que je recommande vivement. Mais la visite de cette magnifique île au Sud de la Sicile, peut aussi être l'occasion de faire quelques découvertes viticoles. En effet le climat très méditerranéen et les influences divers ont encouragé la culture viticole, bien qu'on ne retrouve que rarement ces vins à l'export. Il est donc intéressant de découvrir les vins sur place. Après quelques recherches, on découvre qu'il existe 2 cépages locaux, qui sont a priori des variétés indigènes, le Girgentina (blanc) et le Gellewza (rouge).

 

blue-grotto.jpg       Marxaklok.jpg    45531_1259343503506_1827214488_498499_5407597_n.jpg

Dans l'histoire, le bassin méditerranéen a toujours était un des secteurs de prédilection pour la culture de la vigne, et Malte a également bénéficié de cet engouement depuis plus de 4000 ans, des Phéniciens aux Romain, suivi par les Chevaliers des Croisades, elle s'est perpétuée. Malte ne bénéficie pas de montagne de lacs ou de forêts, mais de nombreuses collines dont les versant sont terrassé pour accueillir différentes cultures dont la vigne.



Le climat est effectivement bien chaud, très chaud même, avec pas mal d'humidité par moment, heureusement, dès qu'on s'approche des bords de mer, une petite brise marine rafraichit un peu (juste un peu!!) l'atmosphère. On constate tout de même que de nombreuses terres sont assez arides, certains paysages rappel des garrigues très sèches et les figuiers (classiques et surtout figuiers de Barbarie) sont bien plus nombreux que tous les autres arbres fruitiers, eux semblent à leur aise dans ces conditions de chaleur et de sècheresse.


40041_1259343663510_1827214488_498501_3326297_n.jpg    44463_1259347863615_1827214488_498514_5250299_n.jpg 45842_1259348063620_1827214488_498515_142342_n.jpg

 

La vigne, elle, est souvent équipée de système de goutte à goutte, probablement indispensable dans certains endroit très sec, mais l'eau est une denrée précieuse sur cette île qui ne compte pas de source d'eau et doit donc dessaler de l'eau de mer pour alimenter ses ressources en eau potable.

A certains endroits de l'île, lorsque le vignoble n'est pas équipé pour l'irrigation, on aperçoit parfois des vignes bien sèches et des raisin qui semblent grillés, quand on connait la résistance de cette plante, on comprend que les conditions ne sont tout de mêmes pas si évidentes.

 

40423_1259347703611_1827214488_498513_3665390_n.jpg   45036_1259348543632_1827214488_498517_4426902_n.jpg  44869_1259343783513_1827214488_498502_8228723_n.jpg



Un autre problème semble également préoccuper les vignerons du pays : les oiseaux. On peut retrouver différents systèmes pour les éloigner des vignes, des filets ou des bandes réfléchissantes flottantes dans les airs, qui sont censés les effrayés. En effet, les oiseaux sont friand de ces raisins bien sucrés, il faut donc les tenir éloignés de la récolte.

 

41156_1259347423604_1827214488_498512_8262834_n.jpg   45741_1259343223499_1827214488_498498_3562963_n.jpg  41255_1259347103596_1827214488_498511_7957819_n.jpg

  

Entrons maintenant dans le vif du sujet, les vins. En particulier les cépages locaux, qui ne sont pas si facile à dénicher, car ici, comme souvent dans le monde viticoles, on a largement implanté les cépages internationaux, Chardonnay, Sauvignon, Viognier, Cabernet Sauvignon et Franc, Syrah ou encore Merlot, bien plus vendeurs aux yeux des consommateurs que les indigènes aux noms imprononçables : Girgentina et Gellewza. Évidemment ce qui m'intéresse de goûter ce sont bel et bien ces rares autochtones. On peut noter qu'on retrouve aussi l'influence italienne, avec le Sangiovese, notamment sur l'île voisine de Gozo.



Dès que l'on s'intéresse aux vin de Malte, notamment au restaurant, on s'aperçoit rapidement que certains domaines sont assez présent, même parfois exclusif sur les cartes, en particulier Marsovin, qui semble être un important acteur viticole. Après quelques recherches sur ce « grand » domaine de Malte, on découvre que le domaine créé en 1919 possède 5 vignobles distinct pour une superficie de 20ha, importante superficie considérant la taille du pays, mais tout à fait raisonnable et humain si l'on compare aux grands domaines français.

L'autre acteur important c'est Emmanuel Delicata, qui est le plus grand et le plus ancien, il existe depuis 1907. Le fonctionnement est assez proche du négoce, puisque les raisins proviennent de 380 vignobles familiaux différents suivis pas les experts de chez Delicata.



Puis on peut encore retrouvé d'autres producteurs, Tal-Massar à Gozo, qui s'efforce de travailler la vigne sans herbicide, avec des engrais biologiques, ou encore d'autres dont je n'ai pas goûté les vins comme Camilleri Winery Montekristo Estates.



Le premier vin blanc dégusté ne fût pas vraiment un franc succès, La Valette (du nom de la Capitale de Malte) de Marsovin, est produit à partir d'un assemblage de cépages non précisé, le vin est fluide, aqueux et n'a que très peu de caractère, et notamment un fond liégeux qui n'est pas franchement bouchonné mais n'est pas net.

 

La-Valette-blanc.jpg

Le second blanc reste chez Marsovin, La Torre avec l'assemblage Chardonnay-Girgentina. Une robe bien claire, et un nez un peu plus intéressant, sans exubérance, floral et citronné. L'attaque est bien vive, le milieu de bouche est malheureusement assez vide, et la finale légère. Il a l'avantage de ne pas être alcooleux et du coup bien désaltérant, mais franchement sans grande surprise.


Torre-Chardo--Girgentina.jpg

 

Enfin première approche du Girgentina pur, sur la même gamme que l'assemblage précédent, La Torre de Marsovin. Cela permet de constater quel est l'apport de ce cépage dans l'assemblage. La robe est claire elle aussi, reflets verts. Le nez est végétal et floral, sur les notes de fenouil et de pomme verte, qui laissent présager beaucoup de fraîcheur. En bouche c'est assez peu acide, légèrement aqueux également, le caractère reste sans grande complexité, mais l'ensemble est un peu plus intéressant et plaisant, et à défaut de manquer un peu de corps, il est vraiment désaltérant.


41238_1259345863565_1827214488_498504_7405613_n.jpg

 

Le vin dégusté ensuite, permet une approche du Gellewza, mais là encore, très difficile de trouver ce cépage, qui n'a pas la faveur des producteurs, à ce que j'ai pu lire, on peut facilement tomber dans la rusticité avec cette variété, il est donc généralement assemblé. Le vin dégusté est la cuvée 1919 Rouge de Marsovin 2008 : Cabernet Sauvignon, Shiraz, Gellewza. La robe de vin est bien sombre, aux reflets pourpres. Le nez confirme qu'on est bien dans le registre des vins sudistes, les fruits noirs compotés, le cassis en liqueur, légèrement caramel et puis des épices. L'impression rappel nettement des Carignans bien travaillés du Languedoc, et la bouche le confirme, c'est charnu et volumineux, fort heureusement la sensation d'alcool n'est pas dominante, on peut presque parler d'une certaine fraîcheur malgré l'intensité et des tanins qui sont assez lisses et intégrés. Un bon vin, très plaisant à table, qui se marie avec les spécialités locales, comme le lapin ou le bœuf aux olives.

 

1919-rouge.jpg



La visite de l'île de Gozo a permis de trouver un vin du Domaine de Tal-Massar. Ce domaine fondé en 1934 par un Américain , Carmel Hili venu de Detroit, affiche une volonté de travailler le plus naturellement possible sans herbicides ni engrais ou pesticides chimiques, mais uniquement des apports organiques. Le vin dégusté, Tal Massar Annu 2006 est issu de deux cépages italiens : 60% de Sircusian (a priori le Nero d'Avola) et de 40% de Sangiovese. La robe sombre avec ses reflets briques présente un trait d'évolution. Le nez est élégant et fin, la cerise confite, une note torréfiée, puis la mûre, la figue. En bouche, la parenté avec certains vins de Toscane issu de Sangiovese se retrouve à travers une sensation tactile élégante et une acidité qui contre balance une matière riche. L'équilibre de ce vin est vraiment juste, tous les éléments sont bien liés, bien qu'une petite note d'élevage subsiste encore en fin de bouche, un boisé qui pourrait encore se fondre. C'est un vin d'une très belle construction, matière-acidité-tanins.

 

45440_1259346623584_1827214488_498508_5374453_n.jpg  46064_1259346503581_1827214488_498507_1370135_n.jpg

 

L'occasion se présente enfin de goûter un pur Gellewza, mais dans un style un peu inattendu, puisqu'il s'agit d'un rosé frizzant d'Emmanuel Delicata (légèrement pétillant). Comme j'ai pu le préciser, ce cépage semble rustique, il est donc souvent assemblé ou vinifié en rosé. Ici ce rosé « Lifestyle» (entendez style de vie) comme il a été appelé est bouché classiquement donc l'effervescence doit être limitée, style Pétillant Naturel issu de méthode ancestrale. La robe est d'un rose soutenu, les bulles apparaissent généreuses. Le nez est très fruit rouge, bonbon, un caractère vraiment primaire, qui n'est pas déplaisant. La bouche est plutôt demi-sec, bien que le ressentit s'apparente plus a de l'ampleur qu'à du sucre réellement, la bulle est avenante, légère et rafraichissante. C'est un vin très gourmand, amusant, qui chatouille les papilles et ne se démonte pas devant des petits grignotages méditerranéens, de belles olives, du fromage frais, des tomates gouteuses. En fait, on pourrai résumer en disant que ça sent les vacances!

 

 

44325_1259346263575_1827214488_498506_3813603_n.jpg 

Enfin, quelques autres vins d'Emmanuel Delicata ont été dégustés, le Medina Chardonnay Girgentina, qui se présente assez comparable à ceux de Marsovin, des arômes frais, non boisé, mais toujours une bouche manquant un peu de densité, c'est agréable et désaltérant mais sans grande surprise. Pjazza Regina en blanc est une bonne surprise, ce vin issu de Chardonnay, Viognier, Vermentino et Girgentina, possède de bon arômes floraux et fruités, de pêche et d'abricot, un équilibre flatteur et frais, qu'on peut apprécier juste pour lui même. Le Pjazza Regina Rouge issu de Merlot et Sangiovese présente un profil dans le même esprit, un vin agréable, bien fruité sur un équilibre plaisant, gouleyant et souple, une gamme de vin de plaisir immédiat.


Pjazza-Regina-bottles.jpg       Delicata_Medina_Girg_chard.jpg



En résumé il est toujours très intéressant de se pencher sur les particularités viticoles d'un pays. Ma crainte avant de découvrir ces vins était de retrouver des vins chauds et lourds du fait du climat, mais les équilibres sont plutôt réussis, en particulier pour les rouges. Les blancs tombent souvent dans le défaut inverse, à savoir, une dilution, un manque de maturité ou des rendements trop élevés peuvent être responsables de ce résultat. Cela dit le Girgentina a un profil aromatique agréable et peut sans doute donner des résultats plus que satisfaisants. Quand l'occasion me sera donné de goûter encore des vins de Malte, je n'y manquerai pas, car c'est juste un premier pas dans l'univers de ces vins insulaires.

 

 

41121_1259346903591_1827214488_498510_6449188_n.jpg  41164_1259345703561_1827214488_498503_5961329_n.jpg  45531_1259343543507_1827214488_498500_833015_n.jpg   45721_1259348303626_1827214488_498516_4598489_n.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CARLOMAN66 22/05/2014 04:08

Article très interessant ! Merci

Renaud Scherman 17/11/2013 07:52

Bonjour,

Bien sympathique votre description des vins Maltais. Pour une première approche vitico-maltaise en ce qui me concerne . Voilà qui pourrait animer un séjour sur cette île....

Renaud
bxl

Pirouette 05/01/2015 14:48

Effectivement, un article riche en savoir et connaissances. J'ai délecté ces quelques lignes tel un bon vin (lol).

Renaud Scherman 17/11/2013 07:52

Bonjour,

Bien sympathique votre description des vins Maltais. Pour une première approche vitico-maltaise en ce qui me concerne . Voilà qui pourrait animer un séjour sur cette île....

Renaud
bxl

Présentation

  • : Oenosphère
  • Oenosphère
  • : Blog d'un caviste itinérant, amoureux de la vigne, du vin et des gens qui le font. Découvrez les photos des visites et des rencontres autour du vin...
  • Contact