Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 11:37

 

Tout.jpg

 

 

 

Champagne De Sousa – Cuvée des Caudalies

 

La qualité démarre tout d'abord par le soin apporté aux vignes et à la terre. C'est pour cela qu'Erick de Sousa exerce la culture biodynamique qui redynamise son terroir. Les vendanges sont réalisées entièrement à la main, le plus tard possible, pour obtenir des raisins riches en parfums. Ce blanc de blancs (Chardonnay) issu des vieilles vignes âgées de plus de 50 ans, du terroir Grand Cru d'Avize, est élevé à 100% en fûts de chêne (15% de fûts neufs).

Chaque année depuis 1995, 50% de nouveaux vins sont ajoutés aux vins de réserve. Ainsi d'année en année le nombre de millésimes présents dans la cuvée augmente pour aujourd'hui atteindre le nombre de 12 vins (95 à 2006).

 

 

Schoffweg 2007 Domaine Deiss

 

Issu d’une vieille famille de vignerons installée à Bergheim depuis 1744, Marcel Deiss choisit à 18 ans le métier des armes et quitta sa terre natale. Revenu au pays après la seconde guerre mondiale, il retrouva ses racines et, avec son fils André, développa son petit patrimoine foncier pour en faire une entreprise viticole dynamique : le DOMAINE MARCEL DEISS était né.

Aujourd’hui géré par Jean-Michel Deiss, le Domaine exploite 27 hectares de vignes réparties sur 9 communes et environ 20 km de Côte Viticole. L’extrême variété des sites viticoles du Domaine (environ 220 parcelles), a conduit à rechercher pour chaque situation l’exact équilibre entre l’affirmation du Terroir, l’expression du Millésime et le cadre du Cépage.



Le « sentier des brebis » qui conduit au Grasberg est un terroir exceptionnel, une mince dalle calcaire de l’Aalénien, perchée au-dessus de la plaine, ultime prolongement du mamelon de l’Altenberg de Bergheim regardant l’est et dont le climat moyennement chaud est marqué par une intense ventilation. Drainé par le vent du nord en été, protégé par le Foehn en automne, ce terroir très pauvre où affleure la caillasse calcaire jaune, permet une véritable expression des fruits de cette vigne très complexe, sans développement de Pourriture.

 

Savant mélange de sèveuse, d’onctuosité fruitée, de tanins fins comme la peau d’un raisin, d’acidité dansante et de vanille charnue. A déguster comme un voyage, une rencontre, la chaleur d’un sol et au-dessus le miroitement des étoiles. (Jean-Michel Deiss).

 

 

DSC00255

Château La Fleur Petrus 1979 Pomerol



La Fleur-Pétrus évoque dans son nom ses deux prestigieux voisins : Petrus et Château Lafleur. Le domaine fait son apparition au dix-neuvième siècle où il est connu sous le nom de Pétrus-Lafleur. Ce fleuron de Pomerol est alors détenu par la famille Constant qui détenait également Château Clinet. Depuis 1953, ce château a en commun avec Petrus son propriétaire, les vignobles Jean-Pierre Moueix. Cette propriété couvre aujourd'hui quatorze hectares. En 1994, Moueix y ajouta quatre hectares achetés auprès de la famille Robin qui détena longtemps châteaux Lafleur et Le Gay. L'acquisition de ces vignes jouxtant celles de Château Lafleur incluant de très vieux Cabernet-Franc fît progresser la qualité des vins de la Fleur-Pétrus.

 

Remarquable, fin, et rond. Un des plus grands Pomerol, absolument incontournable. Le terroir joue en effet ici pleinement son rôle, avec un sol de graves profondes qui imprime au vin une élégance et une finesse naturelles ainsi que le Cabernet-Franc, utilisé en quantité plus importante. Le résultat est superbe, avec des vins à attendre au moins dix ans.

 

1979 : Un bon millésime avec une récolte abondante. Souvent considérés, à tort, comme inférieurs aux 1978, les vins de ce millésime sont fruités et harmonieux. D'un bon potentiel de garde, les grands vins se révèlent aujourd'hui délicieux. Sous-estimé et sous-coté, le millésime 1979 représente un excellent rapport qualité/prix.

 

 

DSC00250

Château Haut-Brion 1971 Pessac Léognan



Château Haut-Brion est sans conteste l'une des plus prestigieuses propriétés du Bordelais et ce Château est unique pour bien des raisons. Seul premier grand cru classé 1855 ne faisant pas partie du Médoc, et seule propriété à l'avoir été à nouveau dans le classement des Graves en 1973. Fait remarquable également, Château Haut-Brion dispose d’un vignoble situé à l’intérieur de la ville, ce joyau viticole est le seul cru de ce rang à être en plein cœur d'une agglomération puisqu'il est enclavé dans la ville de Pessac.

 

Propriété de la dynastie de Pontac jusqu'à la Duchesse de Mouchy (petite-fille de Clarence Dillon) en passant par de charismatiques propriétaires (Talleyrand) ou plus tard au 20ième siècle avec la famille américaine Dillon. De son terroir exceptionnel et de ses sols composés de jolies graves multicolores, naissent des vins somptueux, élégants, précis et d'une incroyable régularité d'un millésime à l'autre. Ce Grand cru classé est aujourd'hui dirigé par Jean-Philippe Delmas, digne héritier d'une famille de directeurs techniques de talents écrivant en équipe, et ce depuis 3 générations, les grands chapitres de ce cru.



1971 : Très bonne année, peu précoce, un peu moins d'ampleur que 1970. Un très mauvais temps en période de fleur a entrainé une coulure importante, juillet, par contre, très chaud (23° de moyenne) dont 11 jours de grande chaleur. Août chaud également mais septembre pluvieux mais sans conséquence néfaste. Au Château Haut-Brion, en 1971, les vendanges se sont déroulées du 28 septembre au 4 Octobre, avec une bonne qualité très homogène.

 

 

 

DSC00249



 

DSC00256

 

Cornas « Reynard » 2007 Thierry Allemand

 

Thierry Allemand est plutôt un "taiseux". Il suffit cependant d'aller visiter ses parcelles de Cornas, aux pentes vertigineuses, pour comprendre combien l'intéressé maîtrise son art et pour mesurer la force de son engagement; pas facile, en effet, de travailler naturellement ces vignes de syrah! En cave, il a été l'un des pionniers de la mode "nature", refusant les artifices et laissant le raisin, le terroir et le millésime s'exprimer -en prenant souvent des risques. Les vins de Thierry Allemand ne sont donc pas toujours faciles d'approche, comme le personnage, mais pour celui qui sait lire entre les lignes, c'est un véritable régal. (Gault&Millau)

 

Thierry s'occupe d'une petite surface de vignoble, mais le travail est dur, car les pentes sont rudes maintenues par d'étroites terrasses consolidées par des murs de pierre, et tout le travail se fait à la main ou à dos d'homme, les machines ne pouvant y accéder. C'est là que l'appellation va puiser son terroir et le vin son identité.

 

Il faut noter la belle concentration de raisin, obtenue au moyen de petits rendements. La vigne peine ici, mais elle est bien protégée des vents dans cet amphithéâtre assez chaud qui assure une maturité précoce.


DSC00257

 

 

 

Reynard : le quartier le plus réputé de tous, coteau abrité des vents froids, exposé plein sud, amphithéâtre granitique avec présence d’un peu d’argile. Des vins réputés pour leur charpente, leur ampleur et leur côté épicé/poivré. Le vin du domaine Allemand est très recherché d'autant plus qu'il y possède de vieilles vignes. Ce climat entre également pour beaucoup dans la composition du Cornas du domaine Clape



Clos Signadore 2008 Patrimonio



Christophe Ferrandis est né à Marseille. Après des études dans l’œnologie et plusieurs expérience dans des domaines réputés, il décide de s'établir en Corse et monte une petite affaire de prestation de service en œnologie et viticulture. Cette façon de faire ne le convainc cependant pas, en raison de son caractère non-abouti. Selon ses propres termes : "on arrive, on fait le travail, puis on s'en va". Il décide alors de franchir le pas et de se porter acquéreur d'un domaine, qui est aujourd'hui le Clos Signadore. Ce ne fut pas facile, si l'on se réfère à ses propres termes: "convaincre dans cette région, une administration, une banque et une famille que ce projet en valait la peine et que ce n'était pas que pure folie de vouloir faire des vins avec un rendement hectare de 25-30 hectolitres, ne se fit pas sans mal".

 

Le Clos Signadore est situé sur la commune de Poggio d'Oletta, dans l'AOC Patrimonio, qui fut la première région de Corse à obtenir le statut d'AOC, en 1968. Autrefois, les vins de Patrimonio résultaient souvent d'un assemblage de différents cépages, dont le grenache. Actuellement, le Patrimonio doit compter pour 95% de niellucio dans les vins rouges.

 

Le terroir du Clos Signadore est composé de quatre parcelles :

 

La Butte, sur un sol de mares et d'argiles grises, la Ruine, constituée de marnes dégradées et de galets, le Four, argilo-calcaire, et les Schistes, composé à part égales de schistes neutres dégradés et de sols argilo-calcaires

Toutes les parcelles sont plantées de nielluccio, le nom corse du sangiovese. Les vignes sont âgées de 40 ans et travaillées sans désherbant et sans engrais chimiques.

 

Le Signadore : La culture corse est encore fortement imprégnée de traditions païennes et magiques: le Signadore est celui qui enlève le mauvais oeil. "Son rôle, en somme, est de lutter contre le mal dans toutes ses manifestations" (Dorothy Carrington, La Corse).

 

DSC00258

Château Caillou 1995 Sauternes

 

Grand cru classé en 1855 se trouve sur la commune de BARSAC.. La propriété d’une superficie de 13 ha en un seul tenant n’a subi aucune modification cadastral depuis le classement. Le nom de Caillou vient de son sous sol constitué d’un plateau argilo calcaire nappé de sable rouge abritant des dalles et roches apportant ainsi au vin une grande finesse.

La particularité de ce Sauternes est la prédominance du cépage Sémillon qui représente 97% de l'encépagement.

 

1995 : Un millésime exceptionel dans toutes les appellations du Bordelais. Un été torride et sec profita aux raisins d'une parfaite maturité. Malgré l'abondance de la récolte, de nombreux châteaux pratiquèrent des sélections rigoureuses ansi que des rendements limités afin d'obtenir une concentration optimale. Très homogènes, les vins sont riches, onctueux et parfaitement équilibrés. Les Pomerol et Saint-Emilion à dominante de merlot, sont d'une concentration hors-normes. Les blancs secs sont amples et très aromatiques. Pour les liquoreux, il s'agit d'un millésime d'exception avec des vins d'une très grande richesse.

 

 

 

 

(Infos récupérés des sites officielles des vignerons, et d'autres tel LPV, Idealwine...)

 

 

DSC00245

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Oenosphère
  • Oenosphère
  • : Blog d'un caviste itinérant, amoureux de la vigne, du vin et des gens qui le font. Découvrez les photos des visites et des rencontres autour du vin...
  • Contact