Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 15:08





 



Champagne Blanc de Blanc millésime 2000 Louis Roederer



Région : Champagne, Reims Cépage : Chardonnay



Commentaire : La célèbre maison Rémoise a été fondée en 1776 par Nicolas Schreider puis Louis Roederer en hérite en 1833 et lui donne son nom. Le vignoble de 214 hectares est implanté exclusivement dans les premiers et les grands crus des trois régions de Champagne : la côte des blancs qui fournit principalement du chardonnay, la montagne de Reims pour la puissance la structure du pinot noir, et la vallée de la Marne offrant des pinots noirs ronds et fruités. Un soin extrême est porté aux vinifications qui ont lieu en petites cuves et pour partie en foudres, isolant chaque cru, chaque parcelle. L'élevage sur lies, en bouteilles, est l'un des plus longs pratiqués en Champagne, d'ailleurs le Blanc de blanc, produit en toute petite quantité, vieilli 4 années sur lies.


Dégustation : La robe est pâle aux reflets brillants dorés. L'effervescence dynamique est constituée de bulles extrêmement fines et très persistantes. Au nez, des notes d’agrumes confits se mêlent à des variations de pomme et poire, puis de fleurs blanches, de miel et de biscuit. A l’aération naissent des notes légèrement caramélisées, en bouche, la matière est à la fois vineuse, ronde et crémeuse. La finale, basée sur une belle acidité, donne un bel équilibre.



Condrieu 2007 Domaine Christophe Pichon


Région : Rhône Septentrional Cépage : Viognier



Commentaire : Le domaine a une superficie d'environs 7 ha, répartis en 4 ha en Condrieu, 1,7 ha en Saint-Joseph et 1 ha en Cote-Rotie ainsi qu’une petite activité de négoce depuis le millésime 2007. Christophe Pichon est un homme calme et pondéré il ne prétend pas révolutionner le petit monde viticole du Rhône septentrional autrement qu’en persévérant dans la voie rigoureuse qu’il s’est tracée depuis ses débuts en 1985. Toutes les conditions sont rassemblées pour produire des vins d'un très bel éclat, les quatre hectares de Condrieu en propriété se situent sur les meilleurs coteaux de l’appellation, et le cuvier est fonctionnel et moderne : cuve inox thermo régulée, égrappoir, pressurage pneumatique (depuis près de 20 ans), travail par gravité et contrôle des températures dans la cave d’élevage où se côtoient cuves et fûts.



Dégustation : La robe est intense aux reflets or-verts. Le nez est très aromatique, la violette est bien présente ainsi que les notes de fruits à chaire jaune, la pêche, l'abricot notamment, une pointe toasté accompagne ces parfums. En bouche, le vin est ample, gras, soutenue d'une belle acidité fraîche. Une belle tension de vivacité lui apporte beaucoup de longueur et la finale est composée de beaux amers, qui lui donnent de l'appétence.


Clos de Vougeot Grand Cru 2002 Domaine Yvon Clerget


Région : Bourgogne, Côte de Nuits Cépage : Pinot Noir


Commentaire : Le Clos de Vougeot est sans doute le plus célèbre des grands crus de Bourgogne. On retrouve des trace du vignoble dès le début du XIIe siècle : les moines de l'abbaye de Cîteaux, fondée en 1098, en reçurent une parcelle en don en 1111. Aujourd'hui, les 51 hectares du Clos de Vougeot ont près de cent propriétaires. Yvon Clerget possède une parcelle d'une superficie de 32 ares d'une moyenne d'âge de 50ans. Les raisins sont égrappés à 100%, la cuvaison dure 12 jours en cuve bois thermorégulée avec des pigeages réguliers. L'élevage dure ensuite entre 18 et 20 mois en fûts de chêne.


Dégustation : Le bouquet possède une intensité aromatique exceptionnelle où l'on trouve des parfums concentrés de fruits rouges et noirs, de sous-bois, et de violette. Ample, charnu et long en bouche, le vin fini sur un bon équilibre entre les tannins et le corps pour s'exprimer toute en finesse.
(Vin vraiment fermé le soir de la dégustation, expression difficile, corps maigre et tanins astringents, à re-déguster)


Saint Emilion Grand Cru 1998 Château Meylet


Région : Bordeaux, Libournais Cépage : Merlot (80%) Cabernet Franc

et Cabernet-Sauvignon (20%)


Commentaire : Une des expressions les plus authentiques de ce terroir, grâce à une culture en biodynamie depuis 1987, un important travail des sols et un double trie sévère à la vendange. En cave également le fruit est totalement respecté, puisqu'aucun pompage n'a lieu, tout le travail s'effectue par gravité, de plus aucun ajout de souffre n'est utilisé à la vinification. Enfin les vins sont mis en bouteille sans collage ni filtration afin de préserver au maximum leur identité.

Dégustation : La robe est bien évoluée, avec des reflets briques. Au nez se mêlent des arômes de sous bois, d'humus, de feuille sèche, d'épices légères et de fruits macérés. La bouche tend vers une belle élégance, la structure reste présente, mais les tanins sont très fins et bien intégrés à l'ensemble. La finale bien longue offre un équilibre suave et velouté.



Pessac Leognan, Grand Cru Classé 1999 Château Smith Haut Lafitte


Région : Bordeaux, Graves Cépage : Cabernet-Sauvignon, Merlot et

Cabernet Franc


Commentaire : Le domaine est fondé en 1365 par la maison du Bosq qui nomme le vignoble Haut Lafitte. Au XVIIe siècle, l'écossais George Smith rachète le domaine, qu'il renomme Smith Haut Lafitte, pour exporter vers l'Angleterre. En 1958, la maison Louis Eschenauer acquiert la propriété qui sera classée officiellement grand Cru de Graves en 1959 et de nombreux investissements sont alors fait dans l'exploitation (notamment la construction d'un chai souterrain). Celui-ci sera racheté en 1990 par Daniel et Florence Cathiard. Que de chemin parcouru par cette propriété depuis cette acquisition. En 10 ans, ce domaine est devenu l’un des tous premiers joyaux de la couronne bordelaise grâce à un vignoble tenu à la perfection et un équipement de pointe.


Dégustation : La robe est assez sombre aux reflets tuilés. Dominé par le fruit, cassis, groseille, prune, ce vin offre un côté minéral, et fumé. Moyennement corsé, concentré, il est souple, tendre avec une touche épicée. D'une bonne longueur, aux tanins fins, il entre dans son apogée mais pourra encore patienter quelques années.



Châteauneuf-du-Pape, Cuvée de mon Aïeul 2004 Domaine Pierre Usseglio



Région : Rhône Méridionnal Cépage : Grenache, Syrah, Cinsault



Commentaire : Les frères Usseglio, ont poursuivi le travail démarré par leur grand-père dans les années 30. Immigré italien, ouvrier viticole, il a pu constituer, petit à petit, son propre vignoble. Cette cuvée est réellement un hommage à cet aïeul puisque les vignes qui la compose ont plus de 80 ans. Cette parcelle de 2 hectares plantée en 1926 sur le lieu dit des «Serres» est établie sur des sols caillouteux, recouvert de galets roulés qui participent à la concentration du vin. L'assemblage se constitue de 85 % de Grenache, 5 % de Syrah et 10 % de Cinsault, avec des rendements extrêmement faibles de l'ordre de 25 hectolitres par hectares.



Dégustation : La robe est sombre, aux reflets légèrement acajou. C'est un vin d'une puissance et d'une richesse rare, la persistance et la complexité des arômes de prune, de framboise très mûre, de réglisses se dévoilent à l'aération. En bouche, il est puissant et concentré, la densité est palpable, le caractère aromatique revient nettement. La longueur de ce vin est remarquable, il pourra encore vieillir 7 à 10 ans.




Sauternes, Crème de Tête 2001 Château Rousset Peyraguey



Région : Bordeaux, Sauternais Cépage : Sauvignon, Sémillon, Muscadelle



Commentaire : Le Château Rousset Peyraguey est un domaine de 10ha30 cultivé en biodynamie par Alain Dejean, qui se qualifie lui même de paysan viticulteur. Sa situation est exceptionnel, dernier vigneron au milieu des grands, il possède 6ha 30 en 33 parcelles entre les grands du Sauternais (Château Yquem, Suduiraut, Rieussec, Lafaurie Peyraguey), 2ha sur la commune de Barsac et 2ha sur la commune de Fargues de Langon. Son encépagement est le suivant : 80% semillon, 15% sauvignon, 5% muscadelle d'une moyenne d'âge de plus de 50 ans. Les pieds ont fais l'objet d'une sélection massale par greffe sur place.



Dégustation : L'intensité et l'éclat de la robe est intense, aux reflets presque cuivrés. Quelques dépôts démontrent que le vin n'a subi qu'une très faible filtration et aucun collage. Ce sauternes à l'intensité impressionnante, allie les arômes d'abricot rôtie, de réglisse, de miel, de mirabelle cuite, de fruits confits. Il possède un bouquet riche et complexe, en bouche, il est dense et élégant à la fois, extrêmement persistant. La finale en queue de paon offre un grand plaisir gustatif mais laisse encore présager d'une garde de plus de 10 ans.


Merci à tous les paricipants et  à La Boite à Recettes qui nous accuillie. (www.laboitearecettes.fr)


    

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Oenosphère
  • Oenosphère
  • : Blog d'un caviste itinérant, amoureux de la vigne, du vin et des gens qui le font. Découvrez les photos des visites et des rencontres autour du vin...
  • Contact